Suivez nous

Le code, une compétence-clé du futur ?

60% des métiers de 2030 n’existeraient pas encore. Il y a dix ans, on ne parlait ni de Developer Full stack, ni de Growth Hacker, ni de Manager SEO, ni de Data Analyst. Et au vu de la digitalisation de tous les secteurs de l’emploi, il est probable que savoir coder soit un sésame qui ouvre la porte de ces nouveaux métiers !

C’est précisément pour cette raison que nous avons organisé pour la toute première fois, du 22 au 27 juin 2020, avec Le Réacteur et le Département LSO de l’Université Paris-Dauphine une TechWeek.

Une semaine intensive, pour permettre aux étudiants d’acquérir et comprendre les concepts fondamentaux du secteur, introduire les bases de la programmation web/mobile, connaître les outils existants et faire de la pratique (prototype, maquette, code).

👇 Déroulé de la TechWeek 👇

 

🔸 Programme du lundi

  • Pourquoi s’intéresser au code
  • Le code et les entrepreneurs
  • Numérique langue étrangère
  • Organisation du web
  • Technologies et utilisations
  • Les CMS
  • Les alternatives au code

 🔸 Programme du mardi

  • Le langage Javascript
  • Les types de données et variables
  • Les notions de tableaux et d’objets
  • Les boucles et les conditions
  • Les fonctions
  • Concevoir et prototyper
  • Cahier des charges
  • UX/UI

🔸 Programme du mercredi

  • Le HTML
  • Structure d’une page
  • Les différents blocs
  • Éléments de texte
  • Listes, images et liens
  • Arborescence

🔸 Programme du jeudi

  • Le CSS
  • Appliquer un style, Les sélecteurs
  • Textes et polices, Cadres, bordures, fonds et effets
  • Responsive design et positionnement
  • Le JavaScript et l’interactivité des pages
  • Un mot sur le SEO

🔸 Programme du vendredi

  • Le backend
  • La notion de routes
  • Les bases de données et le modèle CRUD
  • Les services et API
  • Le paiement par carte bancaire

🔸 Programme du samedi

  • Travailler avec Git et Github
  • Déployer un site sur le net
  • La gestion des accès
  • La RGPD

 

Quel rythme ?

La journée commençait toujours par une dizaine de minutes de révisions du cours de la veille : si un volontaire ne se désignait pas, alors l’algorithme piochait le nom d’un « techweeker » de façon aléatoire (oui, nous avons réellement créé un algorithme tous ensemble dans ce but 😎).

La journée était ensuite rythmée par une matinée de cours, et un après-midi d’exercices. Cela permettait de bien équilibrer le temps de concentration et la mise en pratique pour les étudiants.

Nous terminions notre journée par une synthèse des éléments vus dans la journée. Tout comme les révisions matinales : un volontaire ou un malchanceux tiré au sort par l’algorithme ! 😉

Un projet final ?

Les techweekers mettaient en application leurs acquis de la matinée dans un enchaînement d’exercices l’après-midi. Chaque groupe devait par la suite présenter son résultat à l’ensemble des participants.

Ces exercices ont permis d’initier un projet final (en groupe ou individuellement, au choix) à partir du vendredi : coder de A à Z un site internet. Une fois le projet terminé, chacun a présenté son site internet à l’ensemble des participants.

En présentiel ou à distance ?

Sans surprise, nous voulions initialement faire la TechWeek en présentiel. La situation actuelle nous a contraint de changer nos plans, mais nous tenions à trouver un plan B et éviter l’annulation.

Nous avons alors décidé de maintenir l’événement à distance, en visio via l’outil Jitsi. Nous restons convaincus que se voir physiquement aurait été mieux, mais la visio est une alternative qui a finalement bien fonctionné.

Un professeur ? Des animateurs pour encadrer le tout ?

La TechWeek n’aurait pas été possible sans Luc Lohmann, qui a brillamment rempli le rôle du professeur. Directeur des opérations chez Le Réacteur (organisme de formation aux métiers du numérique), Luc est également fondateur d’Elykoid (agence web engagée, solidaire et éco-responsable).

L’équipe de l’incubateur, composée de Cécile, Julie et Camille, était également présente pour participer (eh oui !), encadrer et animer la semaine.

Quelques exemples de réalisations des étudiants ?

 

 

 

 

Suite à la lecture de cet article, vous souhaitez nous contacter pour avoir plus d’informations ? N’hésitez pas : camille.anglade@dauphine.psl.eu 😊

Voir toutes nos actualités