Suivez nous

Çatoque

 

ÇaToque est devenu en 2018 la première plateforme proposant des cours d’arts culinaires à domicile entre particuliers. Les particuliers qui ont soif d’apprendre peuvent donc trouver sur cette plateforme des particuliers qui souhaitent donner des cours d’arts culinaires.

Les profils se veulent divers et variés. En effet les professeurs, plus communément appelés les « Toqueurs », ne sont pas nécessairement diplômés : parents aux foyers passionnés, étudiants autodidactes ou chef retraités : tout le monde trouve sa place chez ÇaToque et peut générer le type de revenu qu’il souhaite. D’autre part, du coté des élèves surnommés les « Toqués », un service pratique et convivial leur est offert puisque les cours ont lieu chez eux ou proche de chez eux, c’est-à-dire chez le Toqueur, grâce à un algorithme de géolocalisation.

Vous l’aurez compris ÇaToque, ce sont des professeurs qui toquent chez vous (ou l’inverse), pour vous permettre d’enfin pouvoir porter une toque !

Les liens utiles :

Pour écrire : catoque@hotmail.com

Pour réserver des cours de cuisine ou enseigner les arts culinaires :  www.catoque.fr/

Pour s’inspirer : @ca_toque

Quelques chiffres
(accompagnés de quelques lettres)

7 arts culinaires proposés chez ÇaToque
2 années d'expérience que nos concurrents exigent dans la restauration pour recruter des professeurs d'arts culinaires
10 villes concernées par les arts culinaires, seulement !

La
fondatrice

Background

Inès Tondji Nya

Fondatrice

Le mot
de la fondatrice

Lors de la naissance des entreprises qui ont marqué l’histoire de l’entrepreneuriat, l’aspect humain a été souvent mis de côté. Il s’agit aujourd’hui pour moi de replacer cet ingrédient, que je juge indispensable à l’essor d’une startup, au centre de ma réflexion. Du concept jusqu’au recrutement, ÇaToque est le fruit d’une réflexion qui allie à la fois l’humain, à distinguer du social, et le profit. Il n’est pas question de dresser des discours utopiques mais justement de se rapprocher le plus de la réalité. Dans un monde où une startup sur deux ne verra jamais le jour, chacun doit trouver où puiser son énergie, sa force et sa différenciation.

Inès, Fondatrice de Çatoque

Quelques
informations en plus

J’ai crée ÇaToque à l’âge de 17 ans, avec comme objectif de générer assez de revenus pour réaliser mes rêves. Ma tante a été ma muse : elle dispose d’un savoir-faire culinaire exceptionnel mais est contrainte de faire des petits boulots qui n’étaient pas à la hauteur de son talent, puisqu’elle ne disposait d’aucun diplôme au vue de son parcours personnel complexe. Au-delà de ça, je savais qu’elle n’était pas la seule dans ce cas et je savais aussi que l’apprentissage des arts culinaires, de plus en plus tendance, était très demandé. L’idée de cette plateforme m’est alors parue être la meilleure option.